Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/www/chapelierfou.com/htdocs/wp-content/themes/jannah/functions.php on line 72
La situation des défenseurs de l'environnement en Colombie
Société

La situation des défenseurs de l’environnement en Colombie

Dans le nord de la Colombie, on trouve le centre industriel qui est aujourd’hui le théâtre d’une sombre histoire pour des défenseurs de l’environnement comme Yuly Velásquez. Elle a été victime de multiples tentatives d’assassinat au cours des deux dernières années. Les invasions de domicile et les embuscades sur les bateaux dressent un tableau terrifiant des dangers auxquels sont confrontés ceux qui osent dénoncer les atteintes à l’environnement. Lors d’un incident, une balle a atteint un garde du corps au lieu de Velásquez, un événement qu’elle qualifie de miraculeux pour la survie du garde.

Malheureusement, de nombreux écologistes colombiens ont été victimes d’attaques mortelles. Un rapport met en évidence les risques graves, désignant la Colombie comme l’endroit le plus périlleux au monde pour ceux qui protègent les écosystèmes naturels et défendent les droits fonciers des peuples indigènes et des communautés locales.

Sommaire

Une crise régionale

La région latino-américaine au sens large porte également le poids de ces événements tragiques, le Brésil se classant au deuxième rang pour le nombre de ces décès. Les difficultés liées à la collecte de données dans les régions gouvernées par des régimes autoritaires ou entravées par des sociétés civiles fragiles, suggèrent que les chiffres réels pourraient être encore plus élevés que ce qui a été rapporté.

En revanche, les mouvements environnementaux et indigènes d’Amérique latine, dynamiques et bruyants, sont devenus des cibles en raison de leur résistance accrue à l’exploitation et de leur détermination inébranlable à protéger leurs terres et leurs ressources. Ils sont ainsi devenus des cibles privilégiées de la violence, destinée à les dissuader d’exercer leur militantisme critique.

La biodiversité colombienne en danger

Très bien classée pour sa diversité écologique, la Colombie se targue d’une variété inégalée d’espèces d’oiseaux et d’orchidées, ainsi que d’un nombre notable de plantes, de papillons, d’amphibiens et de poissons d’eau douce uniques en leur genre. Néanmoins, le gouvernement colombien s’est efforcé d’affirmer son contrôle dans des régions reculées, en proie au trafic de stupéfiants et à la guérilla.

Bien qu’un traité de paix conclu en 2016 ait permis à la plus grande armée de guérilla de déposer les armes, les trafiquants de drogue et les organisations criminelles engagées dans l’exploitation forestière et minière illégale et l’appropriation de terres, souvent hostiles aux défenseurs de l’environnement, ont comblé le vide laissé par le pouvoir. Certains incidents impliquent des fonctionnaires corrompus et des intérêts commerciaux qui aggravent les confrontations en encourageant un développement agro-industriel litigieux. La rareté des poursuites fructueuses dans ces affaires, confirmant un état d’impunité omniprésent.

La lutte permanente pour la justice environnementale

Velásquez, qui s’est consacrée à la protection du fleuve Magdalena contre la pollution rampante, est un exemple frappant de l’écologiste menacé. Ses campagnes contre la contamination chimique ont fait d’elle une personne marquée, mais aucune arrestation n’a été effectuée concernant les actes d’agression dont elle a fait l’objet. Selon Velásquez, les tactiques d’intimidation servent à instiller la peur et à décourager les efforts de la communauté pour préserver l’environnement.

De nombreux militants se retrouvent soit en exil, soit accaparés par le besoin d’autoprotection, ce qui les contraint à réduire leur travail de conservation. Une enquête menée par Reuters sur l’assassinat de trois défenseurs de l’environnement a mis en évidence un schéma dans lequel la violence a conduit à l’abandon d’initiatives environnementales et à l’augmentation consécutive de la déforestation.

Les assassinats ne sont que la partie visible

L’éventail des défis à relever ne se limite pas aux assassinats, mais englobe également toute une série de menaces et de coercitions. D’autres défenseurs qui ont soutenu Velásquez racontent leurs rencontres poignantes avec des agresseurs armés, soulignant que les répercussions de leurs activités environnementales sont réelles et immédiates.

En réponse à cette crise, le gouvernement colombien a lancé des programmes visant à répondre plus rapidement aux menaces contre les activistes et a signé l’accord d’Escazú pour renforcer la protection des défenseurs de l’environnement, dans l’attente d’une ratification judiciaire.

Malgré les mesures prises par le gouvernement, des personnes comme Mme Velásquez continuent de se retrouver dans des situations précaires, ce qui a obligé le gouvernement à lui fournir des moyens de transport blindés et des gardes du corps. Malgré cela, les électeurs se disent de plus en plus inquiets pour la sécurité de ces soldats de l’environnement.

La bataille, cependant, persiste dans les cœurs et les actions des activistes menacés. Ils poursuivent sans relâche la défense de l’environnement, animés par le sentiment du devoir de protéger le patrimoine naturel de leur pays face à une adversité écrasante.

Montre plus

Articles Liés

Close